Share

Quelles sont les différences entre les différents types de roues de route ? [Guide d’achat]

Si vous aimeriez améliorer votre vélo de route, il vaut mieux commencer par les roues. Beaucoup de vélos sont équipés de manière standard de roues médiocres. Les fabricants le font pour ne pas trop gonfler le prix de vente. Mais en fait c’est très dommage. En effet, les caractéristiques du cadre sont alors partiellement annulées à cause des mauvaises roues. Cependant, si l’on est convaincu que les roues ont besoin d’une mise à jour, à quoi faut-il faire attention ? Dans ce guide d’achat pour roues de route, Martin vous explique quelles sont les différences entre les différents types de roues de route.

Aux yeux du profane, une roue de route pourrait se résumer à une jante, quelques rayons et un moyeu. A l’heure actuelle, par contre, il se trouve tout un tas de recherches et de techniques derrière la fabrication d’une roue de route.

Guide d’achat : Roues de Route - Une belle paire de roues de route peut améliorer le look de votre vélo entier.
Une belle paire de roues de route peut améliorer le look de votre vélo entier.

Les fabricants de roues sont toujours en train d’améliorer les performances de leurs roues, par exemple en variant la largeur de la jante, la hauteur et le poids, ainsi que la possibilité de la passer en tubeless.

Le choix du matériau, lui aussi, est très important. Il faut par exemple choisir entre carbone, aluminium ou une combinaison des deux. Pour finir, il faut également choisir le type de frein. Est-ce que l’on opte pour les freins à disque ou plutôt pour les freins à patins traditionnels ?

Quels sont les avantages d’une jante large ?

Tout d’abord, nous traitons la largeur de la jante. En effet, pour les roues de route il y a une tendance irréversible vers des jantes de plus en plus larges, mais quels sont les avantages d’une telle jante large ? Là, nous pouvons fournir une réponse brève : Avec une jante large, on peut opter pour un pneu plus large, ce qui a aussi quelques avantages.

Une jante large peut apporter un avantage aérodynamique.
Une jante large peut apporter un avantage aérodynamique.

Par exemple, la résistance au roulement d’un pneu large est plus faible que celle d’un pneu étroit. En plus, l’aérodynamique est meilleure aussi, parce que le pneu convient mieux aux jantes aérodynamiques plus larges.
Ce qui est important aussi, c’est que le confort s’améliore. En effet, si vous avez des pneus larges, vous pouvez rouler à pression moins importante, sans compromettre la résistance au roulement.

Quelle est la largeur de la jante d’une roue de route ?

Pour vous donner une idée de la rapidité avec laquelle les choses changent. Autrefois, 13 mm était normal. Après, c’était 15 mm. Mais aujourd’hui, une largeur interne de la jante de 17 mm est devenue la norme. 17 mm est vu comme la largeur idéale pour un pneu de 25 mm.

Sur une jante large, un pneu est très aérodynamique.
Sur une jante large, un pneu est très aérodynamique.

Entre-temps, il y a même des marques qui ont des jantes encore plus larges. Les roues de route d’une largeur de 19 ou 21 mm deviennent aussi de plus en plus populaires. Ces jantes larges sont très adaptées aux pneus de 28 ou 32 mm. Ces pneus permettent encore plus d’adhérence et de confort.

Il est intéressant d’observer qu’un pneu de 28 mm est plus rapide qu’un pneu de 25 mm jusqu’à une certaine vitesse. Cela tient au fait que la résistance au roulement est plus faible. A grande vitesse, le pneu de 25 mm est plus rapide, parce qu’il est un peu plus étroit.

Un inconvénient des pneus larges est que ceux-ci ne sont pas compatibles avec tous les vélos. En général, les vieux vélos, notamment, n’ont pas assez d’espace au niveau des freins ou du cadre pour un pneu de route de 25 ou 28 mm.

De quelle hauteur de jante ai-je besoin ?

La hauteur de la jante et l’aérodynamique sont étroitement liées l’une à l’autre. En effet, une jante haute permet un meilleur transfert des courants d’air et ainsi une résistance à l’air réduite.

Une jante semi-haute, comme celle-ci de 32 mm, apporte un avantage aérodynamique, mais est aussi légère.
Une jante semi-haute, comme celle-ci de 32 mm, apporte un avantage aérodynamique, mais est aussi légère.

En fonction de la forme de la jante, de la hauteur de la jante ainsi que des technologies utilisées, cela peut apporter un gain de temps considérable. En général, les roues avec une jante haute sont un peu plus sensibles au vent. En plus, le matériel supplémentaire qu’il faut augmente le poids des roues.

Pour un usage général, une hauteur de jante de 33 à 45 mm est en fait idéale. En effet, cette hauteur vous permet d’avoir un avantage aérodynamique important par rapport à une jante basse. Par contre, le poids reste limité et la sensibilité au vent, elle aussi, n’est pas si élevée que ça.

Jante à profil haut est aérodynamique

Vous voulez un avantage aérodynamique considérable ? Dans ce cas-là, il faut vraiment passer à une jante plus haute. L’inconvénient de ces roues est qu’elles sont aussi plus sensibles au vent latéral à cause de leur profil haut.

Les fossettes sur les roues Zipp rendent les roues moins sensibles au vent.
Les fossettes sur les roues Zipp rendent les roues moins sensibles au vent.

Il y a quand même certaines techniques qui réduisent cette sensibilité au vent. Par exemple, les jantes de Zipp sont dotées des fameuses fossettes sur la jante. Celles-ci permettent qu’une couche d’air turbulent autour de la jante soit créée, qui réduit à son tour la résistance à l’air totale. Par conséquent, les roues sont moins sensibles au vent.

Quelle est l’importance du poids d’une roue de route ?

Le poids est un élément important pour les roues. Les roues à poids réduit permettent une meilleure accélération ainsi qu’une maniabilité excellente. Puis, si vous grimpez beaucoup, c’est aussi très favorable d’avoir moins de poids à porter. D’ailleurs, il en va de même pour les roues qui sont très rigides. C’est pour cela qu’un bon équilibre entre le poids et la rigidité est essentiel.

Une jante basse combinée à un faible poids. Idéal pour les grimpeurs.
Une jante basse combinée à un faible poids. Idéal pour les grimpeurs.

Quelques roues à boyaux ont un poids de seulement 1200 grammes. C’est très faible comme poids. Les roues de route à pneus utilisent plus de matériel, parce qu’il faut une surface de freinage afin de maintenir le pneu en place.

Pour ce qui est des roues à pneus avec une jante basse ou semi-haute, un poids autour de 1400 ou 1500 grammes est très correct. Les roues avec une jante à profil haut pèsent le plus souvent autour de 1600 grammes.

Pourquoi choisir des roues de route tubeless ?

Les pneus tubeless (sans chambre à air) ont été empruntés au monde du VTT. L’un des grands avantages de ce type de pneus est que l’on peut continuer à rouler dans le cas d’une crevaison.

Le fond de jante tubeless est déjà installé dans ces jantes DT Swiss.
Le fond de jante tubeless est déjà installé dans ces jantes DT Swiss.

Le liquide spécial à base de latex que l’on applique dans le pneu bouche automatiquement les petits trous. C’est dû à la présence de petits grains dans le latex qui sont immédiatement aspirés vers le trou dans le cas d’une crevaison. Le trou est bouché grâce à l’accumulation des grains. Cela fonctionne jusqu’à des trous d’un diamètre de 3 mm.

Le fond de jante assure un joint hermétique.
Le fond de jante assure un joint hermétique.

En outre, la résistance au roulement des pneus tubeless est plus faible, parce que l’on n’utilise pas de chambre à air et que cela économise aussi pas mal de poids.

Toutes les roues ne peuvent être converties en tubeless. De toute façon, il faut du fond de jante (hermétique) tubeless. En plus, la jante doit être dotée d’un bord relevé à l’intérieur auquel le pneu est attaché, aussi à pression basse.

Quelle est la différence entre les roues en carbone et celles en aluminium ?

Les roues sont généralement soit en carbone, soit en aluminium. Les roues en aluminium sont assez faciles à produire. C’est pourquoi l’aluminium est utilisé dans la plupart des roues abordables.

La fabrication des roues de carbone est beaucoup plus compliquée. Dès lors, celles-ci sont souvent plus chères que les roues en aluminium. Le plus grand avantage des roues en carbone est qu’elles sont plus rigides et généralement plus légères que les roues en aluminium.

Grâce au carbone, il est devenu plus facile de produire des roues avec des jantes hautes qui sont néanmoins légères. Aussi le carbone est-il utilisé souvent dans des roues de route à jantes hautes.

Quelles sont les différences entre les surfaces de freinage des roues de route ?

Les roues disposent de différents types de surfaces de freinage. La plupart des roues sont équipées d’une surface de freinage en aluminium. Cela permet des performances de freinage fiables en toutes circonstances, et c’est l’une des façons les plus abordables de produire une jante.

La surface de freinage Plasma Electrolytic Oxidation (PEO) d’une roue Campagnolo.
La surface de freinage Plasma Electrolytic Oxidation (PEO) d’une roue Campagnolo.

Quelques fabricants vont encore plus loin en développant une surface de freinage spéciale. On peut penser, par exemple, aux surfaces de freinage Exalith de Mavic, aux surfaces de freinage Plasma Electrolytic Oxidation (PEO) de Fulcrum (et Campagnolo) ou encore aux surfaces de freinage OXiC de DT Swiss. Ces surfaces de freinage offrent de meilleures performances de freinage, ce qui se sent par temps humide notamment.

La surface de freinage de ces roues Zipp est bien visible.
La surface de freinage de ces roues Zipp est bien visible.

La plupart des roues haut de gamme sont entièrement composées de carbone. Cela donne la possibilité de rendre aérodynamique la transition de la surface de freinage à la jante et permet en plus de limiter le poids des roues à profil haut.

Bien que les performances de freinage des roues en carbone aient été améliorées de manière significative au cours des dernières années, il faut quand même préciser que les performances sous la pluie des roues en carbone ne sont toujours pas aussi bonnes que celles des roues en aluminium.

Pourquoi choisir des freins à disque pour le vélo de route ?

L’introduction des freins à disque a fait que le freinage ne se produit plus au niveau de la surface de freinage. En ce qui nous concerne, c’est une évolution positive parce qu’à l’origine, l’extérieur de la jante n’était pas conçu comme surface de freinage.

Grâce aux freins à disque, on n’a plus besoin d’une surface de freinage.
Grâce aux freins à disque, on n’a plus besoin d’une surface de freinage.

Les fabricants ont beau essayer d’innover, les performances de freinage des freins à disque ne seront jamais égalées par des freins à patins, peu importe les techniques utilisées. En outre, les freins à disque permettent aux roues d’être plus durables, puisque la surface de freinage ne s’use plus.

Cela signifie aussi que les roues de route en carbone avec freins à disque sont plus résistantes à l’usure et, par conséquent, plus durables. Cela rend le passage aux roues en carbone d’autant plus intéressant.

Quels types de roues de route me conviennent le mieux ?

Les plus grandes différences entre les diverses roues se trouvent dans trois facteurs : la hauteur de la jante, le poids et le prix.

Roues Corima hautes de 32 mm
Roues Corima hautes de 32 mm

Comme il faut des techniques compliquées et des matériaux chers pour réduire le poids de roues, des roues légères sont généralement plus chères que des roues lourdes. Il en est de même pour des roues avec des jantes hautes, et certainement si celles-ci ont un faible poids.

Bref, plus le poids est faible, ou plus la jante est haute, plus le prix d’une roue est élevé. En fait, une roue ne peut donc avoir un bon score que pour deux des trois facteurs. Quelles roues sont les meilleurs choix avec un certain budget dépend donc surtout de l’usage.

Nos propres roues de carbone Mantel. Ici, c’est la version à profil haut.
Nos propres roues de carbone Mantel. Ici, c’est la version à profil haut.

Aux Pays-Bas, par exemple, il vaut mieux avoir une jante haute et aérodynamique qu’une roue à poids réduit. Une roue à profil haut avec un poids plus élevé est souvent plus rapide qu’une roue légère à profil bas avec une mauvaise aérodynamique.

Cependant, dans un pays où il y a plus de collines ou de montagnes, la France par exemple, un faible poids peut apporter plus de bénéfices. Alors, il faut grimper et accélérer plus souvent, ce qui est plus facile avec des roues légères.

Il en va de même si l’on participe aux courses ou aux critériums. Là, la maniabilité des roues légères et une bonne accélération sont parfois plus importantes que l’avantage aérodynamique qu’apportent les roues à profil haut.

Vous avez l’embarras du choix ?
Vous avez l’embarras du choix ?

Le mélange parfait constitue peut-être les roues avec une jante semi-haute de 33 à 45 mm. Ces roues ont aussi bien un avantage aérodynamique qu’un faible poids. Surtout quand les roues sont fabriquées en carbone.

Ci-dessous, vous voyez un nombre de roues qui sont très adaptées pour un certain segment.

Guide d’achat : Roues de route – Conseils de Martin

Roues de route légères à jante basse

Roues de route à jante haute, mais relativement lourdes

Roues de route à jante haute et faible poids

Roues de route avec frein à disque

Share
Martin Luijk

Martin Luijk

Je suis un amateur du cyclisme de route et de la course. Personellement, je monte à vélo pour la détente et le plaisir sans oublier de me poser des bons défis. Participer à une compétition ou faire un tour de 200km en font certainement partie. Chez Mantel, je suis le chef de produit des roues entre autres.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

2 thoughts on “Quelles sont les différences entre les différents types de roues de route ? [Guide d’achat]”

  1. Bonjour
    Je suis amateur aussi et je dois changer mes roue campagnolo usée
    Croyez vous que vous pouvez m’envoyer une paire de vos produits.
    Contre des photos sur astagram et Facebook pour venté le produit……
    Merci

Related posts


Most viewed