Share

L’entretien des freins à disque – Techcenter

Pour votre sécurité, il est très important que le freinage de votre vélo soit puissant. Le système de freinage à disque a beaucoup à endurer et nécessite donc un bon entretien pour garantir une puissance de freinage constante et efficace.

Il est facile d’entretenir les freins à disque vous-même. Dans ce blog, nous vous expliquons les démarches à suivre. Cela va de la révision de l’étrier jusqu’au remplacement des plaquettes de frein et le purge du système.

L’entretien des freins à disque

1. Le matériel
2. La révision de l’étrier
3. Le remplacement des plaquettes de frein
4. Le purge des freins
5. Le rodage des plaquettes

1. Le matériel

2. Révision de l’étrier

La puissance de freinage et non seulement déterminée par la quantité, ou plutôt l’absence, d’air dans les durites et l’état des plaquettes de frein mais aussi par les pistons. C’est la raison pour laquelle il est important de régulièrement réviser l’étrier. La vidéo ci-dessous montre comment le faire.

3. Remplacement des plaquettes de frein

Vous entendez un bruit de métal sur métal lorsque vous freinez ? Cela veut dire que les plaquettes sont complètement usées. Il vaut mieux remplacer les plaquettes de frein juste avant ce moment-là quand il reste environ 0,5 mm. Quelles plaquettes choisir ? Les plaquettes métalliques ou résine?

Plaquettes métalliques

Les plaquettes de frein métalliques sont constituées de particules de fer comprimées à chaud. Les plaquettes métalliques résistent mieux à la chaleur et conviennent aux conditions extrêmes avec beaucoup de boue et d’eau. De plus, elles sont plus durables.

Les inconvénients sont qu’elles font plus de bruit, que le rodage prend plus de temps, qu’elles sont moins efficaces que les plaquettes organiques et que la chaleur est évacuée via l’étrier au lieu du disque.

Les plaquettes Résine

Les plaquettes résines sont constituée d’un composé organique mélangé à de la résine. L’avantage des plaquettes résine c’est qu’elles font moins de bruit que les plaquettes métalliques, que le rodage prend peu de temps, qu’elles sont plus efficaces et qu’elles empêchent la surchauffe.

Les inconvénients sont que les plaquettes résine s’usent plus rapidement et qu’elles sont moins performantes dans des conditions humides et boueuses.

Utilisez donc des plaquettes métalliques pour des disciplines demandant un freinage extrêmement puissant (VTT de descente, enduro, freeride), dans des conditions humides ou boueuses ou si vous pesez plus que la moyenne pour votre taille et utilisez des plaquette résine dans des conditions sèches et des situations dans lesquelles vous ne chargez pas trop vos freins (cross country, cyclosportives sur le plat). Vous trouverez tout notre assortiment de plaquettes de frein ici La vidéo ci-dessous montre comment les remplacer.

4. Purge des freins

Pour un fonctionnement parfait des freins à disque, il faut purger les durites. Chaque marque (Shimano, Avid, Formula, Hope) a sa propre méthode. Ci-dessous, vous trouverez une vidéo d’instruction pour chacune des marques. Pour Shimano, il y a deux vidéos (grâce à Bikeradar) : la première est pour les freins à disque VTT et la deuxième sur les freins à disque hydrauliques pour les vélos de route. Attention :il faut être sûr d’utiliser le bon liquide de frein ! Vérifiez toujours quel type d’huile il vous faut (Dot 4, Dot 5, Dot 5.1, huile minéral) !

Le purge de freins à disque Shimano


Le purge de freins à disque Avid et Formula

Le purge de freins à disque Hope

5. Le rodage des plaquettes de frein

Le rodage des plaquettes de freins est d’une grande importance aussi. Trouverez toutes les informations sur le rodage dans notre blog sur ce sujet.

Share
Kees Neijenhuis

Kees Neijenhuis

Enthusiastic trail runner and mountain biker. I love being outdoors! I also have a weak spot for beautiful products and true craftsmanship. Rides a Trek Top Fuel 9.7 SL 2018

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related posts


Most viewed